lundi 3 septembre 2007

Quand la myrtille se réconforte dans les bras d'une chèvre...


Besoin de réconfort avant la rentrée, le réveil à 6h30, les cours ( oh non pas les maths... bah!!!), le bus où on se transforme en sardine pendant quelques minutes! Je profite de mes dernières journées pénardes commencées du bon pied par une grasse matinée (olé!) pour passer du temps avec mon four chéri, mes moules adorés et tout le reste.... Alors qu'est ce qu'il y a ?... des myrtilles.... du chèvre.... Ouai, une p'tite tarte ça le ferait bien! Bon rien ne remplacera jamais la tarte aux myrtilles de ce pâtissier fâmeux à Annecy (vive la Savoie... ) qui m'a rendu toute chose avec sa merveille!... Mais j'la tente quand même ma tarte...



La tarte aux myrtilles qui ne peuvent pas se passer de la chèvre



Necesita :



une pâte sablée maison (bien sûr!.... je déteste faire les pâtes à tarte... mais bon là pour des myrtilles... quand même!) aux amandes pour moi (recette de Trish bien sûr!) : 150g de farine, 1 pincée de sel, 50g d'amandes en poudre, 50g de sucre glace, 100g de beurre très froid coupé en petits dés, 1 jaune d'oeuf, 2 cuillères à soupe d'eau très froide.



Pour la garniture : 200g de palet frais type petit Billy (ah le Billy, qu'est ce qu'on ferait sans lui), 50g de sucre, 500g de myrtilles, du sucre vanillé, du sucre glace ou de la confiture de myrtilles ou du miel pour sublimer le tout.



La pâte sablée aux amandes de Trish :

Mettez la farine, le sucre glace, le sel et la poudre d'amandes dans un saladier. Ajoutez le beurre et mélangez du bout des doigts jusqu'à ce que ça ressemble à de la chapelure. Battez légèrement le jaune d'oeuf avec l'eau et versez-le dans le saladier. Mélangez avec une cuillère en bois puis avec les mains pour former une boule. Filmez celle-ci et mettez-la au moins 1h au frigo. Quand j'arrive là je dis ouf! le plus dur est fait!



La garniture:

Préchauffez le four à 200°C. Mélangez le sucre et le fromage émietté avec une fourchette dans un bol. Faites cuire la pâte à blanc dans votre moule après la ptite séance de muscu grâce au rouleau à pâtisserie, 15 à 20 min à 180°C. Quand la pâte est cuite, laissez-la refroidir avant de disposer dessus le fromage sucré. Recouvrez de myrtilles et saupoudrez-les de sucre vanillé. Enfournez 25 min. A la sortie du four, ajoutez dessus du miel (pour moi! de toute façon je bats tous les records de consommation de miel en 1 mois!), ou du sucre glace, de la confiture... Servez tiède ou froid... Personnelement, je trouve qu'elle est très bonne tiède, même si elle se tient moins bien que si elle était froide. Le chèvre tiède, avec le sucré des myrtilles et la douceur du miel c'est un moment.... exquis!



Petite note pour qui utilise des myrtilles surgelées : il faut les placer dans un saladier, les parsemer d'un peu de sucre et les laisser décongeler 2h. Egouttez-les aussi avant de les utiliser.

3 commentaires:

Mercotte a dit…

Ta tarte est superbe ! Et elle doit être délicieuse !! ne déteste pas faire les pâtes à tarte ce n'est rien et c'est tellement meilleur !

marie-pierre a dit…

Superbe recette ! Et j'adore tes photos... félicitations... ton blog est très beau !

M. a dit…

Magnifique tarte, j'en mangerai bien un petit bout